28.5 C
New York
Monday, August 8, 2022

En route pour l’Asie, Nancy Pelosi entretient le flou sur sa visite à Taïwan

Publié le :

La présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, a confirmé ce dimanche 31 juillet être en route vers l’Asie, sans mentionner une éventuelle étape à Taïwan qui pourrait envenimer davantage les relations entre la Chine et les États-Unis.

C’est par un communiqué que la présidente de la Chambre des représentants a indiqué conduire une délégation du Congrès dans la région indo-pacifique afin de « réaffirmer l’engagement inébranlable de l’Amérique envers ses alliés et amis dans la région ».

Nancy Pelosi précise que la délégation se rendra à Singapour, en Malaisie, en Corée du Sud et au Japon. La paix et la sécurité, la croissance économique et le commerce, la pandémie de Covid-19, la crise climatique, les droits de l’homme et la gouvernance démocratique figureront au menu de cette tournée asiatique. Le ministère des Affaires étrangères de Singapour a confirmé que Nancy Pelosi et la délégation qui l’accompagne se rendraient dans la cité-État du 1er au 2 août.

Tensions

La présidente de la Chambre des représentants entretient en revanche le flou autour d’une éventuelle visite à Taïwan, invoquant des raisons de sécurité. Depuis des semaines, les tensions entre les États-Unis et la Chine se sont accrues à la suite d’informations selon lesquelles elle pourrait se rendre sur l’île autonome, que la Chine considère comme faisant partie de son territoire. Pékin verrait un passage, même bref, de la présidente de la Chambre des représentants sur l’île comme une provocation.

À écouter aussi : «Une visite de Nancy Pelosi à Taïwan serait une première en 25 ans»

Le porte-parole de l’armée de l’air chinoise, Shen Jinke, a réitéré cette position ce dimanche en affirmant que la défense du territoire chinois était la « mission sacrée » de l’armée. « L’armée de l’air a une ferme détermination, une confiance totale et des capacités suffisantes pour défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale », a-t-il asséné, cité par le Quotidien du Peuple, un journal d’État.

Jeudi, à l’occasion d’un rare échange direct avec son homologue chinois Xi Jinping, le président américain Joe Biden avait assuré que la position des États-Unis au sujet de Taïwan n’avait « pas changé » et que son pays « s’opposait fermement aux efforts unilatéraux pour modifier le statut ou menacer la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan ». Washington n’a pas de relations diplomatiques avec Taipei et reconnaît le régime communiste de Pékin comme le seul représentant de la Chine. Mais les États-Unis vendent des armes à l’île et louent son régime « démocratique ».

De son côté, Xi Jinping a appelé Joe Biden à ne « pas jouer avec le feu », et un porte-parole de la diplomatie chinoise avait parlé d’un déplacement de Nancy Pelosi sur l’île comme d’une « ligne rouge ».

Exercices militaires

« Taïwan est un pays qui a sa propre souveraineté. En ce sens, nous nous devons d’accueillir avec hospitalité n’importe quel ressortissant d’un pays ami de Taïwan qui souhaiterait venir chez nous. Quant au choix politique de venir ou ne pas venir nous visiter, c’est à la personne, elle-même d’en décider, a réagi You Si-Kun, le président du Yuan législatif à Taïwan (l’équivalent de l’Assemblée nationale), interrogé par RFI. Lorsque la République populaire de Chine prétend vouloir envoyer un avion de chasse pour accompagner le trajet de Nancy Pelosi, voire mettre en place une zone d’exclusion, Taïwan, en tant que pays qui a sa propre souveraineté, se sent bafoué. »

La visite de Nancy Pelosi intervient alors que la tension militaire monte dans la région. L’armée taïwanaise a effectué cette semaine ses plus importants exercices militaires annuels, qui comprenaient des simulations d’interception d’attaques chinoises depuis la mer. Dans le même temps, le porte-avions américain USS Ronald Reagan et sa flottille ont quitté Singapour pour se diriger vers la mer de Chine méridionale dans le cadre d’une opération programmée, a indiqué l’US Navy. Et samedi, en guise de réponse, la Chine a organisé un exercice militaire « à munitions réelles » dans le détroit de Taïwan.

(Et avec AFP)

Source link

Related Articles

Paula Robles Returns To Acting And Is Applauded By Her Children, Juanita And Francisco Tinelli

Paula Robles with Juanita and Francisco Tinelli (RS Photos) full of happiness, Paula Robles returned to step on a stage with the hand of The...

Shooting at Atlanta park leaves one person dead and five injured – including six-year-old child

Bloody Sunday in Atlanta: Argument at baseball game turns DEADLY when one...

Worst flight chaos over, Lufthansa board member tells Funke media

The worst is over for German airline Lufthansa (LHAG.DE) after staff shortages caused flight chaos over the summer, but levels of sick leave...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
0FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Latest Articles

Paula Robles Returns To Acting And Is Applauded By Her Children, Juanita And Francisco Tinelli

Paula Robles with Juanita and Francisco Tinelli (RS Photos) full of happiness, Paula Robles returned to step on a stage with the hand of The...

Shooting at Atlanta park leaves one person dead and five injured – including six-year-old child

Bloody Sunday in Atlanta: Argument at baseball game turns DEADLY when one...

Worst flight chaos over, Lufthansa board member tells Funke media

The worst is over for German airline Lufthansa (LHAG.DE) after staff shortages caused flight chaos over the summer, but levels of sick leave...

Why Jostein Gaarder is the best at explaining the world

The success of his book "Sofie's...