5.4 C
New York
Saturday, February 24, 2024

La situation dans l’est de la RDC au cœur de la visite du secrétaire général adjoint de l’ONU à Kinshasa

En République démocratique du Congo, c’est la fin de la tournée du secrétaire général adjoint de l’ONU en charge des opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix. Une visite de près d’une semaine. Il s’est d’abord rendu dans l’est du pays, en proie à des conflits armés. Il est notamment passé par Beni et Goma, dans le Nord-Kivu, mais aussi Bukavu, dans la province voisine du Sud-Kivu. Une visite qui se termine à Kinshasa, où il a rencontré, mardi 6 février, le président congolais Félix Tshisekedi.

Publié le :

2 mn

Jean-Pierre Lacroix a rencontré en même temps le président, mais aussi le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde. Pour la présidence, le but était surtout d’alerter encore une fois sur la situation sécuritaire dans l’est du pays et sur le conflit avec le M23. « Message entendu », a confirmé Jean-Pierre Lacroix. « Nous sommes déterminés du côté de l’ONU à faire en sorte que la communauté internationale, le Conseil de Sécurité, soient alertés des dangers de cette situation », a-t-il déclaré.

Le responsable onusien est aussi revenu sur les opérations communes entre la Monusco et les forces armées congolaises pour notamment sécuriser Goma, mais aussi pour apporter un soutien accru à la force de la communauté d’Afrique australe (Sadc) en cours de déploiement. « La décision sur ce point dépend du Conseil de sécurité des Nations unies auquel nous allons faire des recommandations et des suggestions afin qu’un mandat plus large soit donné à la Monusco pour apporter davantage de soutien à cette force importante. J’ai eu d’ailleurs l’occasion de m’entretenir avec le commandant de la force de la Sadc lorsque j’étais à Goma. »

Enfin, évidemment, la question du retrait de la Monusco a été abordée. La force a commencé à se désengager du Sud-Kivu, désengagement qui doit se terminer fin avril pour cette province. « Nous avons le souci commun que le désengagement se fasse de manière ordonnée et raisonnable pour que les objectifs soient atteints », a tenu à rappeler Jean-Pierre Lacroix à la sortie de son entretien avec le président congolais.

À lire aussiLa RDC se prépare au désengagement progressif de la Monusco en 2024

Source link

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
0FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles