1.1 C
New York
Monday, February 26, 2024

le patron d’OpenAI Sam Altman à la recherche de milliers de milliards de dollars

Pour poursuivre le développement de l’intelligence artificielle générative, le patron d’OpenAI cherche à sécuriser l’accès aux semi-conducteurs. Sam Altman a pour cela un plan estimé à plusieurs billions de dollars.

Publié le :

2 mn

OpenAI a atteint en décembre 2 milliards de dollars de revenus sur l’année 2023. La croissance de l’entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle s’explique par le succès de son produit phare : ChatGPT qui revendique 100 millions d’utilisateurs hebdomadaires.  

Mais pour continuer à faire fonctionner ses modèles d’intelligence artificielle générative, OpenAI a cruellement besoin de semi-conducteurs. Or ces puces électroniques sont coûteuses et difficiles à trouver.

Un plan à 7 000 milliards de dollars

D’après le Wall Street Journal, le plan de Sam Altman prévoit « le développement de l’infrastructure mondiale et des chaînes d’approvisionnement pour les puces, l’énergie et les data centers ».

Le projet du fondateur d’Open AI est chiffré par le Wall Street Journal à 7 000 milliards de dollars, soit quelque 1 000 milliards de plus que la valeur marchande des deux plus grandes entreprises de la planète, Microsoft et Apple réunis. 

À lire aussiOpenAI en crise, l’intelligence artificielle en manque de réponse

Consultations tous azimuts

Pour récolter ces fonds, Sam Altman consulte tous azimuts. Le Wall Street Journal évoque ces dernières semaines des rencontres avec des représentants du gouvernement des Émirats arabes unis, d’autres avec le groupe japonais Soft Bank.

Le fondateur d’OpenAI discute aussi avec l’un des leaders des semi-conducteurs, le taïwanais TSMC. Il pourrait lui confier la construction et l’exploitation de ses puces électroniques.

Course à l’IA générative

Sam Altman le sait, sans accès sécurisé aux semi-conducteurs, impossible de poursuivre le développement de l’intelligence artificielle. Et pour son entreprise, OpenAI, de lutter face à Google et Meta qui en ont fait de ce domaine une priorité.

Jeudi 8 février, Google a lancé une nouvelle version système d’intelligence artificielle générative, baptisée « Gemini ». L’application « est une première étape importante dans la conception d’un véritable assistant AI », a indiqué le groupe dans un communiqué.

Source link

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
0FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles