1.1 C
New York
Monday, February 26, 2024

le site internet de l’aéroport de Conakry piraté par Anonymous 224

Le site internet de l’aéroport de Conakry n’était toujours pas accessible jeudi soir 8 février. À la place de la page d’accueil s’affichait le matin un message appelant à la libération d’internet en Guinée. Depuis la fin du mois de novembre, certains réseaux sociaux sont inaccessibles sans VPN. Le groupe qui a revendiqué l’attaque se fait appeler « Anonymous 224 ».

Publié le :

1 mn

Avec notre correspondant à Conakry, Matthias Raynal

« Libérez internet, internet est un droit », voici le slogan qui a commencé à s’afficher hier matin sur la page d’accueil de l’aéroport de Conakry, avant que celle-ci ne soit tout simplement plus consultable. Le site internet a été victime d’une cyberattaque qui vise à envoyer un message aux autorités du pays.

« Le peuple de Guinée subit de graves atteintes à ses droits fondamentaux », écrivent ceux qui se présentent comme les Anonymous 224, un nom inspiré du célèbre mouvement cyberactiviste très investi dans le combat pour la défense de la liberté d’expression.

« Ceci n’est qu’un avant-goût »

Ceux qui ont pris le contrôle du site de l’aéroport dénoncent les restrictions qui frappent actuellement les réseaux sociaux et touchent certains médias en Guinée. « Face à ces pratiques régressives, Anonymous a décidé de prendre ses responsabilités. Nous refusons de rester silencieux devant l’oppression », assurent les auteurs de la cyberattaque.

Est-ce l’œuvre d’un groupe de Guinéens basé en Guinée ? Est-ce que des hackers étrangers sont derrière cette opération ? En tout cas, d’autres attaques pourraient avoir lieu. Le groupe menace et termine son message par ces mots : « Ceci n’est qu’un avant-goût ».

 

Source link

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
0FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles