8.3 C
New York
Saturday, March 2, 2024

peut-être une lueur d’espoir pour Kiev

Alors que l’Ukraine attend avec impatience l’aide militaire des États-Unis pour se défendre contre la Russie, les sénateurs américains essaient d’accélérer.

Publié le :

1 mn

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

Depuis le début de l’année, l’Ukraine ne reçoit plus d’aide militaire américaine. En cause : les longues négociations puis le rejet par les républicains du Congrès de la loi qui associait l’aide aux alliés et les mesures sur l’immigration, véritable point de cristallisation dans la campagne présidentielle américaine. Cette première version définitivement enterrée, les sénateurs américains lancent un nouveau projet : ils n’incluent plus que l’aide militaire aux alliés : 95 milliards de dollars au total pour Israël, Taïwan et l’Ukraine, qui se verrait octroyée la part du lion avec 60 milliards.

Pour l’instant, une large majorité des sénateurs américains, dont une partie des républicains, sont d’accord pour en discuter. Ils resteront même à Washington aussi longtemps qu’il le faudra pour se mettre d’accord sur le texte, explique le chef de la majorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, c’est-à-dire plusieurs jours, y compris le dimanche du Super Bowl, la finale du championnat de football américain, s’il le faut.

C’est qu’au-delà de l’urgence, les obstacles ne seront pas simples à surmonter : il va falloir convaincre suffisamment de républicains d’aller jusqu’au bout de leur idée, alors que certains sont très réticents, et il faudra ensuite convaincre une majorité de la Chambre des représentants, où les élus trumpistes de la majorité républicaine sont carrément hostiles à tout nouveau financement pour l’Ukraine.

 

Source link

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
0FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles